​Voici le Bilan complet de la 1ere journée des préliminaires de la coupe du Congo au Nord Kivu avec la defaite de l’As Kabasha


En ouverture ce dimanche 26 février 2017, le F.C Likonga est sorti victorieux de son 1er match qui l’opposait au F.C Mika de Walikale sur la marque de 3 buts à 1, malgré les énormes difficultés que ces 2 équipes ont connues en 1ere période à cause de la quasi impraticabilité de l’air de jeux sablonneux du stade les volcans de Goma due à la visite de dame la pluie, le club de Lubero a marqué coup sur coup 2 buts lors du 1er act. D’abord par l’entremise de Katembo Jack ensuite par Kakule Saruti Jules alias Boba.Le club vice champion du N-K a réduit le score en seconde partie par l’etruchement de son buteur maison Yverson, une réalisation qui a été vaine puisque le dorsal 11 de Likonga a scellé l’addition quelques minutes plutard.

En 2eme explication, l’A.S Kabasha bien que ragaillardi par le soutient de son public a stagné sur son propre sol devant le F.C Kasindi Sport de Lubiriha (0 à 1). Après une 1ere mi temps quasi terne qui s’est soldée sur un nul vierge de 0 à 0, Kasindi Sport qui était poussé par les fanatiques du D.C Virunga (club rival à Kabasha), a trouvé le chemin de filet à la 47eme minute de jeux. Cette réalisation est à mettre à l’actif de Mbalavuli qui a catapulté un corner botté de la droite vers la gauche.

Pointé comme l’homme fort du moment du côté de Kabasha, Éric Kambale,le transfuge de Masasi de Rutshuru (meilleur buteur actuel du championnat de Goma) a été plus que maladroit ce dimanche puisqu’à plus d’une reprise, il a manqué des occasions non manquables. Après ces 2 matchs, nous notons que 5 buts ont été marqué.


 Au classement provisoir:

1er : Likonga avec 3 points(+2),
2em Kasindi Sport : 3 points(+1), 

3em Kabasha  0 point (-1) et

Mika 0 point (-2).

 Ce mercredi , l’A.S Nyuki qui est arrivé à Goma ce dimanche va jouer contre Kasindi Sport et le dimanche prochain Kabasha tentera de sauver sa peau face à Likonga. Le droit d’accès au stade est fixé à 1000 fc.

 Richard Muhima

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *