Coatching:un ancien footballeur de l’O.C Bukavu Dawa nommé à la tête du staff technique d’un club de Goma

Quelques jours seulement après l’annonce de la suspension préventive et provisoire du coach Todet Farini , les membres du comité sportif  de l’A.S Bwendera ont vite fait signer Amisi Kirero comme étant le nouvel entraîneur de cette formation qui s’est tappée depuis quelque temps la palme de l’un des cadors du football de la ville touristique de Goma. Pour preuve, ce club qui porte le maillot vert et jaune qui a moins de cinq ans d’existence a fini troisième lors de la récente édition du championnat local de football de Goma de la première division et a  participé au championnat provincial de football du Nord Kivu.
Mais qui est Amisi Kirero?

Ancien arrière latéral polyvalent (gauche et droit) des corbeaux de l’O.C Bukavu Dawa, Kirero a eu le goût d’entrainer une équipe grâce à son mentor « Genou Terra » un frère marriste qui était à l’époque le tout premier coach complet de l’Ex grand Kivu. Voulant à tout prix imiter son maître, Kirero a débuté directement sa carrière d’entraîneur en 1985 dans le club de VIVI d’Uvira au Sud Kivu, très séduisant,ce technicien a été récupèré par son club formateur l’O.C Buda qu’il a octroyé dans la foulée le titre de champion de la coupe du Congo.

Dans le petit et grand Nord Kivu, il a coaché entre autre le F.C Mwangaza, l’O.C Afia Sport, l’A.S Kabasha, l’A.S Dauphin Noir et avant de rejoindre l’A.S Bwendera, il était le patron du banc de l’A.S mt Rwenzori. 

A Butembo, Kirero a déjà entrainé l’U.S Sokozaki a deux reprises et à Beni il a patroné le staff technique de l’A.C Capaco il y a  quelques années. A Kisangani, il a pu disputer la phase finale de la Linafoot avec l’A.S Nika après avoir remporté le championnat local de football de  Boyoma. Aujourd’hui détenteur d’un diplôme de deuxième degré, Amisi Kirero compte décroché la Licence C au mois d’Avril à l’issue de la formation en coaching à laquelle il va prendre part. 

Avec Bwendera,  Amisi Kirero vise les trois premières places du championnat local de football de Goma, synonyme d’une qualification  méritée au championnat provincial.

Richard Muhima

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *