D.C Virunga de Goma: Patrick Mundeke nouveau président, le salaire des joueurs dévoilé

Patrick Mundeke a été élu président du comité de direction du Daring Club Virunga de Goma, dimanche 1er Mars 2020 pour un mandat de trois ans renouvelable. Comme lui, tous ses collaborateurs ont aussi été votés à l’unanimité (29 voix  sur 29 votants) sous un oeil regardant du président de la Ligue de Football du Nord-Kivu, Mr Eldé Vakatshuraki mandaté par la Commission de Gestion de la Ligue Nationale de Football (LINAFOOT).
Il s’agit du vice-président Jean Lulika et des conseillers José Mupipi, Danny Muderwa et Kitumaini Lukoo. Par ailleurs, les candidats ne s’étant pas manifestés au Secrétariat (les deux candidatures réceptionnées étant rejetées), il a été convenu que les deux anciens Secrétaires restent en fonction provisoirement.
Dans son speech d’avant scrutin, le nouveau boss des montagnards a tenu à préciser que son avènement sera très bénéfique pour la team vert et blanc qui a traversé un long moment de turbulences. « J’oeuvre plus dans le domaine politique mais rassurez-vous que je ne viens pas ici pour les calculs électoraux puisqu’au moins trois ans nous séparent des élections. Je suis ici parce que j’aime Virunga, rien que ça » a précisé le proche de l’opposant congolais et président du T.P Mazembe de Lubumbashi Moïse Katumbi. Poursuivant son allocution, Patrick Mundeke a déclaré qu’il va améliorer les conditions de vie des joueurs qui du reste sont les acteurs principaux de l’équipe : « Vous le savez, à l’instar d’autres clubs de la Zone Est, Virunga évoluera à Bukavu pour ses matchs restant de la Ligue 2. Je vais mettre le paquet pour qu’une fois au Sud-Kivu, l’équipe installe son Quartier Général de l’autre côté de la frontière (au Rwanda). Elle ne traversera que le jour du match. Par rapport à la rémunération:  désormais, chaque joueur aura un salaire mensuel de 50 Dollars Américains et une prime de 25 Dollars Américains par match gagné. » Au chapitre de partenariat, le successeur de Bezo Malekera a révélé que « les tractations sont en cours pour qu’une banque et une grande entreprise soient partenaires au club et que tout se passera dans la transparence. »
Ce discours a étanché la soif de certains membres et joueurs présents dans la salle qui, au sortir de l’Assemblée ont dit toute leur satisfaction. Les autres par contre sont restés perplexes, ils n’attendent que les actes.

Richard Muhima

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *