Jeancy Siyo, vrai crack de Bangladesh, les nouvelles de l’ex du D.C Virunga de Goma   

En vacances à Goma où il a presté par le passé, Jeancy Siyo a participé dimanche à l’assemblée générale ordinaire du Daring Club Virunga.

Au cours de ces assises, le club Vert et Blanc a jugé négative, sa moisson récoltée la saison dernière.
Il s’est fixé cependant l’objectif de quitter prochainement la Ligue 2 vers l’élite et disputera la Coupe du Congo avec la mission de la remporter.
Prenant la parole dans les divers, Siyo a invité les uns et les autres à travailler à l’unisson afin que l’équipe retrouve rapidement sa véritable place sur l’échiquier national.
Dans la foulée, n’étant venu bredouille, il a remis un jeu de vareuse à son club de « coeur. »
Ce geste à l’en croire, s’inscrit dans un cadre purement de reconnaissance :

« Je ne peux jamais oublier mes origines, c’est grâce à Virunga que je suis aujourd’hui ce que je suis.
Virunga est un grand club malgré les multiples difficultés auxquelles il fait face ce dernier temps.
C’est pour cela que je viens de l’offrir un jeu de vareuse pour lui prouver que je reste fils de la maison » a-t-il expliqué.

Ses nouvelles

Sociétaire de Rahmatganj MFS (D1 de Bangladesh), l’offensif « évolue en faveur de cette formation depuis déjà quatre ans. »

Un passage en Afrique de l’Est avant de débarquer en Asie du Sud.

« Depuis que j’ai quitté le D.C Virunga, j’ai d’abord joué en Ouganda avant de poser mes valises au Bangladesh » a indiqué l’homme qui a fait la pluie et le beau temps des Montagnards de Goma.

Une saison très prolifique, satisfaction pour le Nord-Kivucien.

« Cette saison, j’ai très bien travaillé, j’ai inscrit treize buts, performance grâce à laquelle j’ai fini à la cinquième position au royaume des buteurs du championnat. »

Franchir la barre des 10 buts chaque saison, une habitude.

« En 2016, j’ai marqué 12 buts et 17 réalisations en 2017.
Donc, je n’ai jamais marqué moins de 10 buts en championnat depuis que je suis là. »

Seul Congolais dans le top 5 des meilleurs buteurs.

« Je figure parmi les cinq meilleurs buteurs de Bangladesh, toutes compétitions confondues. »

Un niveau un peu élevé.

« C’est un championnat professionnel, bien organisé et un peu élevé en termes de niveau. »

Après 4 ans de bons et loyaux services, il faut un changement d’air.

« J’étais de passage en Arabie Saoudite mais je suis entrain de voir comment enfin changer de club la saison prochaine.
Il y a beaucoup de sollicitations, je vais bientôt prendre une décision justement d’un commun accord avec ma famille. »

Siyo Jeancy peut aisément évoluer sur les deux flancs aussi à la pointe de l’attaque.

Richard Muhima

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *