O.C Bukavu Dawa : l’équipe est arrivée à Mbujimayi sans le coach principal, Guillaume Ilunga

Accroché à domicile  ( 1 à 1) par le C.S Don Bosco le vendredi au stade la Concorde de Bukavu, 

l’O.C Bukavu Dawa est resté sur six matchs joués sans victoires depuis le début des play off de la Linafoot D1.

Cette situation a rendu les fanatiques des corbeaux Bukaviens très mécontents jusqu’au point de demander le départ imminent du patron du banc  de leur équipe.

Le vendredi, ils étaient  prêts même à l’agresser à l’issue de l’explication face aux Salésiens , tous chantaient : « Hatutaki coach…. » qui veut dire :  » Nous ne voulons plus le coach » 

Ce samedi matin , 

pendant que Bukavu Dawa etait dans les démarches de se diriger vers Mbujimayi abord du MD83 du T.P Mazembe, 

Certains présumés fantastiques ont freiné l’accès à l’avion au coach Guillaume Ilunga. 

Selon une source qui etait présente à l’aéroport de Kavumu , le Coach est resté à Bukavu suite à la pression des supporters qui etaient rouges de colère, une version que le Secrétaire de cette formation a eu du mal à affirmer.

Contacté par Totalementsports depuis la capitale dimantifere, 

le Secrétaire du club  a confirmé le non déplacement de Guillaume Ilunga mais selon lui c’est pour des raisons Sanitaires : 

 » Nous venons à peine de poser nos valises à l’aéroport de Mbujimayi (dans une délégation de 23 personnes dont 19 joueurs, 2 coachs et quelques membres du staff), 

Guillaume Ilunga n’est pas parmi nous  car il a quelques souccis liés à sa santé  »

L’O.C Bukavu Dawa sera reçu par Sangabalende qui a suspendu egalement son entraîneur principal pour des raisons d’insuffisances des resultats,  ce dimanche 7 mai 2017 au stade Tshikisha de la Bodine 4 dans un duel des lanternes rouges.

Notons que Guillaume Ilunga a pris les commandes du staff technique de Bukavu Dawa en remplacement de Bobert Boneke , moins de trois semaines avant le démarrage des play off.  

Il revenait du Congo Brazzaville où il entraînait Cara.
Richard Muhima

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *