Ligue 2 (Est): en route pour Goma, l’A.S Kabasha a été la cible des hommes armés

Le long voyage retour de l’A.S Kabasha pour son fief Goma en provenance de Kisangani, n’est couronné de succès dans son entièreté.
En effet, le club vert et Noir a été la cible des hommes munis d’armes à feu jeudi 28 Novembre 2019 en début de soirée, a alerté le chef de délégation.

« On nous a menacé au niveau de Kimbulu, il y a un dirigeant d’une équipe d’ici qui a envoyé des soldats bien armés pour nous menacer » a-t-il indiqué avec la peur au ventre, au téléphone de totalement-sports.net.
« On nous apprend que la personne qui se cache derrière cette affaire avait envoyé de l’argent à un individu qui s’était identifié comme étant membre de Kabasha. Celui-ci lui aurait rassuré que nous allons profiter de notre escale pour jouer un match amical contre son club.
C’est pour cette raison que nous avons été mis en difficulté pour une chose dont nous n’avons aucune idée, visiblement pour enquête. Personne n’a été blessé sauf qu’on a bloqué le passage à notre bus.
Kimbulu c’est non loin de Butembo, au Nord-Kivu, précisément à l’Est de la RDC » a-t-il poursuivi.

Pas de panique

Après plusieurs minutes sous cet état, une solution a été trouvée grâce à l’intervention des autorités locales.
« Monsieur le journaliste Richard, nous avons la joie de vous annoncer que l’administrateur du territoire a fait une intervention salvatrice. Tout est réglé et on continue la route pour Goma » s’est réjoui notre interlocuteur.
Pour atteindre Goma, l’A.S Kabasha devra parcourir plus de 900 Kilomètres par la voie routière. Elle a Séjournée à Kisangani rappelons-le, où a livré deux matchs dans le cadre de sa participation à la Ligue 2, zone de développement Est.
Alain Irenge et siens avaient arraché un nul face à Dynamique (0-0) avant de s’incliner (1-0) devant le T.S Malekesa. Ce match avait été stoppé à la 75ème minute de jeu suite aux troubles qui auraient été orchestrés par les locaux.

Richard Muhima

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *